Find Trampoline Trampofun on TwitterFind Trampoline Trampofun on FacebookFind Trampoline Trampofun on YouTubeTrampoline Trampofun RSS feed
  • Increase
  • Decrease
  • Normal

trampoline pour enfant aveugle

Cette page comporte des explications concernant le choix d'un trampoline pour enfant aveugle.
Elle se compose en 4 parties:

Je tiens à remercier Christine du site enfant-aveugle.com pour son aide à la réalisation de cette page. Le site enfant-aveugle.com est un site collaboratif et d'entraide pour les familles et il regorge d'idées et d'adresses. Je vous conseille la lecture

Trampoline pour enfants aveugles.

Les initiatives motrices des enfants aveugles sont freinées par le fait de devoir être en permanence en état d'alerte, tendu, prêt à faire face à une situation inconnue qu'on ne peut anticiper. Dans ce contexte, la pratique du trampoline peut contribuer, en déliant les mouvements, surtout au niveau supérieur, à prévenir l'hypotonie ("Diminution de la tonicité, de la tension musculaire").
Les enfants aveugles sont nombreux à sautiller spontanément sur place, à être « montés sur ressort » ce qui leur vaut des surnoms comme kangourou, skippy, zébulon… Normal, comme tous les enfants ils ont besoin de se dépenser et, comme ils ne peuvent pas courir sans retenue, ils se défoulent verticalement ! Sur le trampoline, ils peuvent le faire en toute sécurité. Le saut procure également une sensation nouvelle de liberté.
Avoir un trampoline chez soi a un autre avantage non négligeable : attirer les copains et copines. Les amis affluent, et ne risquent pas de se tourner rapidement vers les consoles vidéos et autres jeux dont l’enfant aveugle est exclu. Quel plaisir d’être celui qui a un jeu aussi original et intéressant à proposer aux autres ! Le trampoline est une activité appréciée à tout âge, par les filles comme par les garçons, et même par les parents, que demander de mieux pour se faire de nouveaux copains ?
(Texte de Christine H. - enfant-aveugle.com )

Choix du trampoline.

Selon moi, le trampoline qui sera utilisé par un enfant aveugle ou mal voyant doit:
- être équipé d'un filet de type Pro-line (filet avec "ouverture / fermeture" automatique. Visionnez la vidéo pour voir la monté et la descente).
- être assez grand (taille de 3,60 m minimum) car l'enfant sautera plus difficilement toujours au centre.
- avoir un coussin de protection de qualité.

C'est pourquoi, je conseille les gammes proline ou Jumpfree équipé d'un filet de type Proline. L'intéret supplémentaire est que ces trampoline de qualité ont un tapis de saut assez souple qui garde bien sa souplesse dans le temps. Un Hi-flyer équipé d'un filet de type Pro-line est possible aussi.

Les solutions que je recommande sont donc:
- Les trampolines avec filet Proline en taille 4m30 ou 3m60
- Les trampolines avec filet Jumpfree taille 4m30 ou 3m60.
Les solutions en lien sont onéreuses (entre 650€ et 800€) et il est donc possible de les acheter un trampoline à plusieurs (voir la vidéo en lien ou contactez moi).

Utilisation d'un trampoline par un enfant non voyant de 7 ans.

Voici une vidéo que nous avons mise en ligne pour vous montrer le trampoline utilisé par un enfant aveugle de 7 ans.
Ce jeune garçon avait eu plus jeune un petit trampoline avec barre et il avait tester un trampoline similaire à celui de la vidéo 2 semaines avant.

Il est à noté que l'utilisation d'un trampoline à plusieurs est déconseillé et ce d'autant plus si un des enfants est non-voyant. En effet, le fait d'être à plusieurs fait que chaque sauteur déséquilibre les autres. Mais l'enfant non-voyant n'a en plus pas la possibilité de compenser car il ne sait pas lorsque les autres enfants rebondissent.
 

Après quelques mois d'utilisation

Email reçu de la part de Christine après quelques mois d'utilisation du trampoline:
(V. est l'ainé de la famille, C. la N° 2 et Cl. l'enfant non-voyant. L. est le mari de Christine).
 

Chez nous, le trampoline ne désemplit pas. A peine rentrés à la maison les enfants se précipitent dessus. V. sait faire tous les sauts indiqués, C. tous sauf le dos mais elle fait aussi un truc montré par sa copine championne de France qui consiste à sauter sur le dos jusqu'à ce qu'on décolle suffisamment pour faire un tour complet (en passant par le ventre, c'est à dire en l'air se retourner comme une crêpe 2 fois pour se retrouver sur le dos, le tout sans rebond intermédiaire).
Cl. a pris beaucoup d'assurance et saute le plus haut qu'il peut ; il sait s'assoir impeccablement mais refuse d'essayer de remonter debout ensuite, pour le moment. V. et Cl. aiment sauter en musique (peut-être un truc à rajouter dans la page d'ailleurs). L. et moi en faisons un peu, L. a fait la sieste dedans samedi, ce qui a bien fait râler les enfants... Le petit voisin, justement, est arrivé à l'improviste en début d'après-midi, accompagnés d'autres enfants venus jouer chez lui. Ensuite ils sont allés goûter chez le voisin et Cl. est revenu avec le numéro de téléphone d'une petite E.. Bon plan drague aussi, le trampoline !

On n'a pas essayé le grelot ni un autre système parce que ça ne semble pas nécessaire*.

(* lors des premières discussions lors du choix du trampoline, nous avions envisagé de fixer un grelot ou petite clochette pour indiquer à l'enfant le centre du trampoline. Cette idée n'était a priori pas accueillie avec entousiasme par l'enfant et de toute façon semble superflue).