Maintenance d’un trampoline pour camping

L’entretien et la maintenance du trampoline.

Dans le cadre d’une aires collectives de jeux et selon le site de la DGCCRF, l’entretien et la maintenance passent par l’obligation de mise en place de procédures formalisées (avec dossier de base, plan prévisionnel des interventions et organisation d’inspection et tenue d’un registre.
Vous n’avez aucune obligation de la sorte pour votre trampoline mais je pense pourtant qu’une telle organisation, en plus simplifiée, vous sera très utile. D’une part cela vous permettra de ne pas oublier de vérifier l’état de votre trampoline et d’assurer ainsi la sécurité de vos visiteurs, et d’autre part cela peut le cas échéant vous servir de preuve.

Le dossier de base.

Le dossier de base pour votre trampoline doit comporter:
– le plan du site;
– les coordonnées du fournisseur;
– la notice d’emploi, de montage et d’entretien du trampoline;
– le dossier relatif à l’installation;
– les attestations de conformité;
– les plans prévisionnels d’entretien et de maintenance accompagnés des documents attestant leur réalisation.

Le plan d’entretien et de maintenance de votre trampoline.

Pour une air de jeu ouverte toute l’année, le plan d’entretien peut vite être compliqué.
Pour un trampoline installé dans un camping ou dans un gîte, il me semble qu’il suffirait que le plan d’entretien consiste en:

  • Démontage et maintenance du trampoline en fin de saison estivale.
  • Vérification de l’état de la zone où est installé le trampoline avant la période touristique.
  • Contrôle visuel régulier au cours de la saison touristique.

Idéalement, un cahier sera tenu ou il sera indiqué les dates ou ces entretiens ont eu lieu et les modifications ou réparations apportées. Bien évidemment, un établissement ouvert toute l’année devra prévoir un plan d’entretien adapté en conséquence.

Spécificité de l’entretien d’un trampoline.

Régulièrement, vous devez vous assurer visuellement du bon état de votre trampoline.
Ces contrôles visuels concernent:

  • Le tapis de saut: retirer les impuretés pouvant se trouver dessus (sable, feuille…). Le tapis de saut ne doit comporter aucune déchirure.
  • La hauteur du tapis de saut (si installé sur une surface meuble)
  • La fixation et l’état des ressorts
  • La fixation et l’état du filet
  • La fixation et l’état du coussin de protection
  • Les fixations de la structure (serrage des boulons, emboîtement des tubes…)….
  • L’état de la structure: vérifier que les tubes ne sont pas tordus et l’absence de point de rouille.