Le trampoline est moins dangereux que le vélo

Le trampoline est moins dangereux que le vélo!

A force de consulter, et pour ma part de traduire, des études de sécurité concernant les trampolines, on en viendrait à penser que ce jeu de plein air est une activité très dangereuse, à réserver uniquement aux professionnels ou au GIGN…

Les études de plus en plus fréquentes en France et concernant le nombre d’accident montrent une augmentation. Ceci est normal si on considère la forte augmentation du nombre des trampolines dans les jardins français. Mais il existe malheureusement peu d’études comparatives entre les différents sports ou activité de plein air.

Je reste persuadé que le trampoline est un jeu d’extérieur pas plus risqué que d’autres sports pratiqués par tous les enfants, comme par exemple le vélo.
Pour étayer cette idée, j’ai fait une petite recherche sur le net, et j’ai trouvé deux sites qui donnent des comparaisons statistiques entre les différents sports pratiqués par les américains. Pourquoi l’Amérique du nord? Tout simplement parce que c’est la région où la mode du trampoline a débuté en premier et donc ou les outils statistiques sont les plus nombreux.

Vous trouverez dans cette page un tableau comparatif de taux d’accident pour différents jeux de plein air pour enfant et un outil statistique pur regroupant les données des urgences des hôpitaux concernant des admissions suite à des accidents dus aux différents sports et loisirs pratiqués par des enfants.

Il en résulte que:

Trampoline: 3 fois moins d’accident que le vélo.

Dans une étude comparative concernant la sécurité des trampolines (réalisée par Exponent, site en Anglais mais l’étude à disparue), il apparaît que le trampoline est moins dangereux que d’autres activités fréquemment pratiquées, et ce par million d’heure d’utilisation.comparaison risque accidentSelon cette étude, le nombre d’hospitalisation par million d’heure de pratique d’un sport était de: 

    • 12,4 pour le football américain
    • 7,5 pour le vélo
    • 3,0 pour la voiture
    • 2,5 pour le trampoline
    • 1,9 pour la natation
Ce résultat est rassurant mais je pense qu’il devrait être encore plus bas! Beaucoup d’accidents sont dûs à une mauvaise connaissances des risques et des règles de sécurité. D’autres sont le résultat d’un mauvais choix de trampoline: les mini-trampolines ne devrait être utilisés que pour des exercices de fitness et non par des enfants. Enfin, il faut savoir conserver son trampoline en bon état: je constate fréquemment sur des vidéos youtube que le trampoline n’a plus de coussin de protection.
Donc, si le trampoline est moins dangereux que le vélo, vous pouvez protéger vos enfants encore plus en:

Sport de loisir: les statistiques d’accident.

Pour information, voici le nombre d’accidents dûs aux sports recensés aux US entre Juillet 2000 et Juin 2011.
Les données sont répartie par age, par sexe et par activité.

Si le trampoline représente une bonne part des accidents sportifs pour les enfants en dessous de 10 ans , il ne dépasse jamais la barre des 6,5% du nombre d’accident nécessitant un transfert à l’hôpital. En revanche, le vélo représente jusqu’à 23% des admissions aux urgences et ne passe jamais sous la barre des 5%.
Avertissement: cette étude ne fournie pas le taux d’équipement des ménages, ni la gravité des accidents. D’autre part, il n’est pas fait de distinction entre les accidents au domicile et les accidents en milieu scolaire. Enfin, cette étude ne fait pas de différence entre les accidents dûs à des trampolines d’impulsion,  des mini-trampolines ou des trampolines de jardin.
Nombre d’admission aux urgences par sport de loisir pratiqué
Enfants de 0 à 4 ans
Garçon Fille
Pour les garçons avant 4 ans, l’air de jeux et le vélo représentent à eux seuls la moitié des admissions aux urgences. Le trampoline se place tout de même en 7ième position.
Pour les filles du même âge, les données sont similaires mais le trampoline se classe 3ième, juste devant la natation.
Le fait que le trampoline représente entre 4 et 6% des accidents pour les 0 – 4 ans explique que le trampoline est interdit aux moins de 6 ans.
D’autre part, il est bon de rappeler que les mini-trampolines ne sont absolument pas adaptés aux enfants.
1 Air de jeux 32237 30,1% 1 Air de jeux 25290 40,0%
2 Vélo 24694 23,1% 2 Vélo 11387 18,0%
3 Exercice 7784 7,3% 3 Trampoline 4016 6,4%
4 Natation 7292 6,8% 4 Natation 3818 6,0%
5 Trotinette 5455 5,1% 5 Exercice 3223 5,1%
6 Baseball 4771 4,5% 6 Baseball 2193 3,5%
7 Trampoline 4539 4,2% 7 Trotinette 1947 3,1%
8 Jeux de balle 2762 2,6% 8 Gymnastique 1380 2,2%
9 Autres 17485 16,3% 9 Autres 9966 15,8%
107019 63220
Nombre d’admission aux urgences par sport de loisir pratiqué
Enfants de 5 à 9 ans
Garçon Fille
Entre 5 et 9 ans, l’air de jeux est délaissé au profit d’autres sports (Football américain, Baseball, Basketball…). Les accidents de trampoline reste stable (en pourcentage) mais explose en nombre. Ceci s’explique par le fait que les admissions aux urgences se trouvent multipliées par 6 par rapport à la tranche d’âge précédente. A cet âge, les enfants sont très actifs et découvrent de nouveaux sports.
1 Vélo 85770 23,4% 1 Air de jeux 58219 25,2%
2 Air de jeux 67883 18,5% 2 Vélo 52955 22,9%
3 Football (américain) 25348 6,9% 3 Trotinette 15299 6,6%
4 Trotinette 21335 5,8% 4 Trampoline 14063 6,1%
5 Basketball 17949 4,9% 5 Natation 9723 4,2%
6 Baseball 20062 5,5% 6 Gymnastique 7772 3,4%
7 Trampoline 14677 4,0% 7 Exercice 7670 3,3%
8 Natation 12338 3,4% 8 Sport de glisse 7240 3,1%
9 Autres 100740 27,5% 9 Autres 58202 25,2%
366102 231143
Nombre d’admission aux urgences par sport de loisir pratiqué
Enfants de 10 à 14 ans
Garçon Fille

Entre 10 et 14 ans, le trampoline ne fait déjà plus partie des sports provoquant le plus grand nombre d’accident chez les garçons. Le trampoline représente donc moins de 2,6% des arrivés aux urgences pour cette tranche d’âge.
Bien que le pourcentage diminue fortement, le trampoline demeure une source notable d’accident chez les filles.

Notez que le nombre d’accident pour les filles est bien inférieur à celui des garçons. Si jusqu’à 10 ans, le nombre d’accident chez les filles est d’environ 60% de celui des garçons, ce taux baisse à 46% pour les 10 – 14 ans et s’effondre à 32% pour les adolescentes (15 19 ans). Cela tend à démontrer que les filles d’une part ont une pratique sportive moins risquée et violente et d’autre part qu’elles délaissent le sport plus tôt.

1 Football (américain) 144907 18,7% 1 Basketball 53130 14,9%
2 Vélo 123764 16,0% 2 Vélo 38889 10,9%
3 Basketball 117807 15,2% 3 Football 28137 7,9%
4 Baseball 47546 6,1% 4 Gymnastique 23183 6,5%
5 Skateboard 39271 5,1% 5 Softball 19886 5,6%
6 Football 29049 3,7% 6 Trotinette 16127 4,5%
7 Trotinette 25752 3,3% 7 Air de jeux 16000 4,5%
8 Air de jeux 20994 2,7% 8 Trampoline 13610 3,8%
9 Autres 226848 29,2% 9 Autres 146988 41,3%
775938 355950
Nombre d’admission aux urgences par sport de loisir pratiqué
Enfants de 15 à 19 ans
Garçon Fille
Passé 15 ans, le trampoline n’apparaît plus dans les statistiques, et ce pour les deux sexes.
Chez les adolescents américains, le basket et le football américain représente à eux seuls la moitié des accidents. Ce sont par ailleurs les 2 sports les plus médiatisés et reconnus dans ce pays.
Pour les adolescentes, les pratiques sportives semblent plus diverses, ainsi le sport le plus générateur d’accident ne représente que 18% des admissions aux urgences.
1 Basketball 168691 25,9% 1 Basketball 37674 18,1%
2 Football (américain) 138689 21,3% 2 Gymnastique 21865 10,5%
3 Vélo 52937 8,1% 3 Football 19865 9,6%
4 Football 30222 4,6% 4 Softball 17040 8,2%
5 Sport de combat 28616 4,4% 5 Volleyball 12202 5,9%
6 Baseball 26679 4,1% 6 Exercice 10652 5,1%
7 Exercice 24892 3,8% 7 Vélo 10275 4,9%
8 Skateboard 23476 3,6% 8 Football (américain) 6711 3,2%
9 Autres 156228 24,0% 9 Autres 71376 34,4%
650430 207660