Les statistiques d’accident de trampoline

L’étude du SCHIRPT.

Lisez tout d’abord un résumé de cette étude: les risques du trampoline. Ensuite, consultez les statistiques d’hospitalisation.

Le détail de cette étude se trouve ici (pdf en français).

Il est à noter que :

  • Le SCHIRPT tire ses informations principalement des hôpitaux pédiatriques canadiens (plus exactement 10 hôpitaux pédiatriques et 5 hôpitaux généraux). De ce fait, ses statistiques concernent principalement des enfants et des adolescents.
  • Les incidents concernent aussi bien les mini-trampolines (utilisés notamment en milieu scolaire comme base d’impulsion mais aussi offert à tord à des jeunes enfants) que les trampolines de jardin de plus grand diamètre (utilisés en loisir dans le cadre familial).
  • Nos amis canadiens et américains ont réalisés des statistiques dés les années 90 du fait de la présence de nombreux trampolines dans les foyers nord-américains. Ceci a permis d’élaborer des normes de fabrication des trampolines qui sont aujourd’hui reconnues et reprises au niveau mondial.

Je n’ai conservé dans ce tableau que les statistiques concernant les circonstances de l’incident et ai ajouté un conseil vous permettant d’éviter que cet accident ne se produise chez vous. Pour plus de détails (répartition par âge, par sexe, par heure, par jour…), consultez l’étude complète (pdf).

Description de l’accident Nombre de cas /
pourcentage
Conseil
tenté une manoeuvre, une figure acrobatique ou une pirouette. 152 incidents soit 27.3% Responsabiliser les utilisateurs aux risques liés à l’utilisation du trampoline. Apprendre les sauts de base et les maitriser avant de passer à un saut plus difficile. Interdire les sauts sur les genoux et proscrire impérativement les sauts périlleux.
utilisé le trampoline à plusieurs

Plus précisément:

– Est entré en collision avec quelqu’un (75 cas)
– a heurté quelqu’un ou est tombé sur quelqu’un (28 cas)
– Est tombé ou a été poussé en bas du trampoline (18 cas).

121 incidents soit 21.7% Une seule personne à la fois sur le trampoline!

Dans le cas d’une utilisation à plusieurs, le plus léger à 5 fois plus de chance d’être blessé: ne sautez pas sur un trampoline avec votre enfant, sinon, votre enfant va se transformer en boule de flipper. Vous pouvez cependant accompagner le jeu de votre enfant en restant sur le trampoline avec lui, mais sans sauter.
Si vous voulez sauter, demandez d’abord à votre enfant de descendre du trampoline.

tombé ou a atterri brusquement sur le trampoline pendant qu’il jouait ou sautait. 120 incidents soit 21.5% Un apprentissage progressif du trampoline est nécessaire. Apprenez et maîtrisez les sauts de base (chandelle, demi-vrille, tombé assis) avant de passer à des sauts plus exigeant (vrille, saut ventral, saut dorsal) ou des combinaisons simples.  De plus, ce type d’incident augmente avec la fatigue : il est indispensable de faire des pauses régulières.
Est tombé du trampoline (a heurté le sol, le plancher ou un objet). 87 incidents soit 15.6% La pose d’un filet de sécurité supprime totalement ce risque.
Si vous n’installez pas de filet, préférez un grand trampoline lors de l’achat: plus le tapis de saut est grand et moins vous avez de chance de tomber à coté. De plus, une zone de sécurité de 2 mètres autour du trampoline est conseillé (1 m si filet présent). L’installation du trampoline sur une surface meuble (sable…) limitera également les blessures si ce type d’incident survient. De même, vous pouvez choisir d’enterrer votre trampoline, ce qui rendra la hauteur de la chute moins importante.
A heurté le cadre du trampoline, est resté coincé dans les ressorts ou dans les ouvertures. 32 incidents soit 5.7% Ce type d’incident ne doit pas survenir si le trampoline est équipé d’un coussin de protection, ce qui est normalement le cas de tous les trampolines vendus aujourd’hui en Europe. Cependant, il est de votre responsabilité de s’assurer que le coussin de protection est bien en place et en bon état. C’est une pièce de sécurité sensible de votre trampoline: il faudra probablement le changer 2 ou 3 ans après votre achat.
Autres circonstances. 22 incidents soit 4%
S’est blessé pendant qu’il descendait ou sautait en bas du trampoline (souvent mauvais atterrissage). 18 incidents soit 3.2% La pose d’un filet de protection empêche l’utilisateur de sauter directement du tapis vers le sol.
Pour descendre, asseyez vous sur le bord puis descendez prudemment.
La présence d’une échelle d’accès n’est pas forcément une bonne solution pour pallier ce problème: elle n’est pas facile d’utilisation et elle présente un autre problème: « les jeunes enfants pourraient grimper  sur le trampoline sans surveillance » et c’est pourquoi elle est déconseillée (par le rospa, organisme anglais de prévention des accidents). L’échelle peut êre installés uniquement si un filet est présent.
En revanche, le fait d’installer votre trampoline sur un terrain meuble limitera le risque de se blesser en descendant.
Une personne se trouvait sous le trampoline. 3 incidents soit 0.5% Installez une jupe de sécurité afin d’éviter que de jeunes enfants ne se mettent sous le trampoline. De même, gardez à l’esprit que le dessous du trampoline n’est pas un lieu de stockage pour vos chaises de jardin…
Le trampoline s’est brisé, s’est déchiré, s’est refermé ou s’est effondré. 2 incidents soit 0.4% Il est impératif de surveiller régulièrement l’état des ressorts et du tapis de saut ainsi que des fixations. De plus, il est déconseillé de tester la résistance du trampoline en sautant à plusieurs dessus

 

Lisez un résumé de cette étude, intitulée les risques du trampoline. Puis, consultez les statistiques d’hospitalisation.